Lancement d’une souscription pour le Couvent de l’Île-Rousse

Un couvent qui accueille une école maternelle…Et plus!


Fondé en 1853 par le franciscain Basile de Castillone, le Couvent de l’Île Rousse voit la palette de ses vocations s’enrichir sous la forme de l’école maternelle catholique. Abandonné, le Couvent était revenu à un état de jachère. L’Eglise de Corse lance un appel à soucription pour l’aider à faire face au financement de lourds travaux et à aller plus loin.

Couvent Ile Rousse souscription-3

Le Couvent avait été conçu comme un ensemble dédié à la prière de l’Ordre franciscain mais ouvert à la population : en témoignent l’église, longtemps paroisse de l’Île-Rousse et toute une architecture dédiée à des tâches aussi ciblées que le lavage des bures des moines, leur méditation ou une alimentation la plus autarcique possible (potager, poulailler…). En dépit de la désaffectation du Couvent, son jardin faisait encore partie du patrimoine des habitants de l’Île-Rousse tant il est devenu lieu de régulière promenade. Pendant longtemps, ce couvent était d’ailleurs le site usuel de la paroisse de l’Ile Rousse.

Des travaux pour quoi faire ?

Voies d’eau dans les combles et dans les murs, pertes de l’enduit et chutes de tuiles, charpentes hors d’âge, le Couvent était cependant devenu dangereux pour riverains et visiteurs.

La commune, propriétaire de l’église l’avait remise en état. De son côté, le Diocèse s’est consacré à son patrimoine, le Couvent, une tâche d’importance insulaire.

Car investissant pour le bien d’une école maternelle catholique, le Diocèse manifeste son attachement à l’avenir de ce Couvent. Ce projet lui donne ainsi une seconde vie. Il s’agit maintenant de le mettre aux normes de sécurité et de garantir un rez-de-chaussée adapté aux activités pédagogiques tout en faisant un bâtiment qui ne soit plus dangereux pour les riverains.

Aucune subvention publique

Architecte et entreprises spécialisées, concertation avec l’équipe de l’école, c’est une opération complexe. Cette rénovation est menée sans subvention publique. Pour financer en partie l’opération, le Diocèse a dû vendre une partie des terrains.

Mais cela n’est pas encore suffisant. Car, avec par exemple, un poste « toîts et enduits » de près de 300 000 euros en 2012, ce chantier pèse très lourd sur le Diocèse. C’est un budget avoisinnant les 750 000 euros qui aura ainsi été budgété par la seule Eglise de Corse.

Ainsi, en l’état de ses finances, certains travaux ont été réduits au minimum envisageable. Le premier étage attendra l’élaboration d’un projet pastoral mais surtout des jours meilleurs. Ce projet a donc grand besoin de votre soutien pour absorber la phase actuelle des travaux et mieux insérer encore le Couvent dans le paysage des habitants de l’Île Rousse et des alentours. Merci d’apporter votre concours financier au moyen du bulletin ci-dessous.
Sans titre

Philippe de Casabianca

Publicités

Une réflexion sur “Lancement d’une souscription pour le Couvent de l’Île-Rousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s